Formulaires de prescription à utiliser chez les patients ambulatoires qui vont chercher leurs médicaments dans une pharmacie publique

Les médicaments remboursables dans le cadre de BELTA-TBnet doivent être prescrits sur des formulaires de prescription spécifiques au projet. Les formulaires doivent toujours être accompagnés d’une prescription de l’INAMI.

  • Formulaire de prescription médicaments antituberculeux 
  • Formulaire de prescription médicaments généraux sous DCI

    ð Les médicaments intégralement remboursés par l’INAMI ou pris en charge par une institution sociale (Fedasil, CPAS etc.) ne figurent que sur la prescription de l’INAMI ;

    ð Les médicaments partiellement remboursés par l’INAMI et pour lesquels BELTA-TBnet prend en charge le ticket modérateur figurent aussi bien sur la prescription de l’INAMI que sur les formulaires de BELTA-TBnet.

    ð Les médicaments qui ne sont ni remboursés par l’INAMI ni pris en charge par une institution sociale ne figurent que sur les formulaires de BELTA-TBnet. S’il s’agit du seul type de médicaments prescrit, le médecin y joint une prescription de l’INAMI invalidée afin que le pharmacien puisse l’identifier grâce au code-barres.

En cas de prescription de médicaments ne figurant pas sur les formulaires BELTA-TBnet ou de préparations magistrales, le médecin doit utiliser un formulaire de prescription «adapté» qui peut être obtenu auprès de l’équipe de coordination.

Le médecin peut indiquer le nombre total de boîtes nécessaire sur un seul formulaire BELTA-TBnet.

Le formulaire doit mentionner :

o    le nom et le numéro d’identification du patient;

o    la date (la prescription est valable jusqu’à la fin du troisième mois qui suit la date qui apparaît sur le formulaire);

o    la signature et le cachet du médecin.

Le pharmacien vérifie si les attestations de la mutuelle nécessaires au remboursement des médicaments sont annexées: l’attestation b (pour la Rifadine et l’Amukin) ou d (pour le Mycobutin).  Le médecin doit ajouter une « déclaration du médecin » lorsque des médicaments doivent être importés de l’étranger.